Discours de mariage : comment l’écrire pour qu’il soit parfait ?

Les mariages donnent lieu à de nombreuses crises de nerfs. L'une d'elles survient lors de la prononciation du discours que vous avez préparé en public, soit lors de la cérémonie lors d'un mariage civil,  d'un mariage religieux ou au banquet. Et c'est que peu importe si le discours est prononcé par les petits amis, les amis, les parents et tout autre membre de la famille. Il est toujours un peu difficile de se mettre devant un bout de papier à écrire et le plus difficile pour certains, de le raconter devant tous les convives. Mais comment le faire? Si vous n'êtes pas très doué pour l'écriture, demandez à quelqu'un de vous aider à structurer ce que vous voulez dire, mais ne le laissez pas écrire la note. Si vous êtes bon en écriture, vous savez quoi faire. Mais, dans tous les cas, quel que soit votre rôle au mariage, si vous devez faire un discours, suivez ces conseils pour vous guider et séduire tout le monde par la façon dont vous l'exprimez.

Comment faire un discours de mariage ?

Quel que soit votre rôle dans le mariage, prononcer un discours de mariage n'est pas toujours facile. Alors tout d'abord, pensez que le discours doit refléter tout ce que vous ressentez, surtout si vous êtes le protagoniste ou quelqu'un de très proche. Par conséquent, ne commencez pas à écrire comme un fou... respirez, réfléchissez, analysez et gardez ces conseils à l'esprit :
  • Quel genre de message voulez-vous donner , ce que vous ressentez et comment le transmettre et, surtout, combien vous voulez montrer au monde vos sentiments.
  • Faites un brouillon de toutes ces idées qui ont germé dans votre tête. Commencez par contextualiser le moment où vous vous trouvez et regardez en arrière pour donner à votre partenaire (si vous êtes le petit ami) et les références publiques à votre relation. Creusez en profondeur et mentionnez toutes les parties impliquées. Il se termine par une bonne réflexion sur tout ce que vous avez construit et ce qui reste à construire.
  • Pensez au ton : les faits peuvent en être un, mais agrémentés d'un certain style ils peuvent évoquer telle ou telle chose. Qu'est-ce que tu préfères? Décidez avant de commencer à écrire.
De là, vous pouvez prendre le stylet ou taper sur l'ordinateur. Tout coulera parce que vous l'avez écrit à côté, comme un guide pour écrire et ne pas rester à penser à rien. Votre relation avec cette personne est particulière et, même si vous ne savez pas écrire, des idées surgiront. Comme nous vous l'avons déjà prévenu, vous pouvez utiliser l'aide d'une personne qui écrit mieux que vous ou qui est simplement un peu plus organisée. Mais rappelez-vous que l'essence doit être la vôtre, uniquement la vôtre. 

De quoi parler dans le discours de mariage ?

Évidemment, cela dépendra beaucoup de qui prononce le discours, logiquement ce n'est pas la même chose que les petits amis et leurs amis. Si vous êtes le petit ami ou la petite amie, il est normal que vous parliez de votre relation, de ce que l'autre vous fait ressentir, de ce que vous aimez chez lui, de ce que vous avez pensé en le rencontrant, de ce qui vous amuse, d'anecdotes curieuses que vous avez vécu ensemble (et cela peut se compter, logiquement) pourquoi vous voulez passer le reste de votre vie avec cette personne. Si vous êtes le célébrant du mariage ou un membre de la famille ou un ami, vous parlerez logiquement de choses différentes, sûrement beaucoup moins intimes mais cela peut aussi être émotionnel et spécial. Mais qui que vous soyez lors d'un mariage, il y a certains conseils qu'il vaut mieux garder à l'esprit et qui vous aideront à savoir de quoi parler et de quoi NE PAS parler :
  • Évitez les sujets polémiques : gardez à l'esprit que quelque chose qui peut vous sembler très drôle, comme une anecdote de votre enfance, peut ne pas l'être du reste et, pire encore, cela embarrasse le couple et les invités. Réfléchissez bien si ce que vous allez dire peut offenser quelqu'un ou vous sentir mal.
  • Anecdotes spéciales : il y a sûrement de nombreuses anecdotes intéressantes, drôles ou émouvantes que vous avez vécues ensemble et que vous pouvez raconter et faire sourire les participants. Vous pouvez parler de situations qui sont un échantillon de la personnalité du couple, un détail qui permet aux invités de comprendre de quoi vous parlez et de s'amuser avec vous.
  • Impliquez les invités : surtout si vous êtes le protagoniste, il est important de dire quelques mots de gratitude aux invités qui vous ont permis d'être ici et qui vous ont le plus aidé. L'idéal est d'inclure des anecdotes avec plus de famille et d'amis et surtout, n'oubliez pas de parler des deux familles . Mention spéciale aux personnes qui n'ont pas pu venir pour des raisons d'horaire, de santé ou de localisation géographique.
  • Essayez de ne pas faire de drame : ou profitez de ces absences pour créer un climat triste. Ne vous attardez pas sur des pertes importantes, surtout si elles sont récentes, et n'en parlez pas s'il ne s'agissait pas de personnes spécialement directes, car on ne sait jamais à quelle sensibilité on peut faire mal. Mais si vous voulez faire une mention spéciale, faites-le avec respect, en vous souvenant des bons moments et en déplorant leur absence avec de belles paroles sans drame.
  • Valoriser le couple : valoriser les protagonistes est important lors d'une journée si spéciale pour eux, donc consacrer une partie du discours à valoriser ce qu'ils sont et pourquoi ils sont essentiels dans votre vie donnera au discours une touche très émotionnelle.

Discours de mariage drôle et émouvant

Chacun est libre d'écrire comme il l'entend, mais nous recommandons l' équilibre entre émotion et humour . Parce qu'il est essentiel de bouger dans un discours comme celui-ci et pour cela, les références au passé sont essentielles, en mentionnant des personnes importantes et en parlant des sentiments qui vous ont amené à franchir ce grand pas. Même si cela semble mélodramatique ou trompeur, recherchez les larmes du personnel ou un discours qui pourrait les provoquer ; cela signifie que vos mots et votre ton sont suffisamment excitants. Mais n'oubliez pas l'humour. La comédie aide à rendre tout plus supportable et en combinaison avec l'émotion, elle forme une bombe à retardement. Pour commencer, l'humour permet de briser la glace , de calmer les nerfs (les vôtres comme ceux de votre entourage le plus proche) et de poser les bases d'un discours qui, comme on dit, doit osciller entre comédie et émotion. Car l'humour réduit l'émotion pour ne pas transformer le discours en une mare de larmes ou un drame. De plus, cette technique améliore les sourires et les rires, deux des plus grandes formes d'expression qui ne peuvent pas manquer un jour de joie comme celui-là. L'humour est la clé de la vie, des relations, pour tout affronter de manière plus positive. Ne l'oubliez pas à votre mariage ! Pour faire usage de l'humour, essayez de ne pas recourir aux blagues faciles , aux clichés ou aux blagues à l'ancienne. Cherche à être original, ingénieux , tire des anecdotes et mentionne des faits de toutes sortes, aussi bien ceux connus du couple que ceux qui relèvent de la vox populi . Mais ne transformez pas le discours en une interprétation exagérée ou grotesque, dépassée. Ce n'est pas un Comedy Club et vous n'avez peut-être pas le talent pour rechercher ce genre de rire. Si vous parlez avec une grâce mesurée, vous mettrez sûrement tout le monde dans votre poche. Enfin, il est important de souligner l'importance du respect . Ne comptez pas sur l'humour pour rabaisser quelqu'un (à la fois présent et absent) ou pour humilier, même si c'était amusant pour les intimidateurs du secondaire. Beaucoup de gens le font et ce n'est pas drôle du tout. Parfois, les blagues sont mal interprétées et exposent les personnes impliquées. Utilisez toujours la comédie avec respect, même si vous lâchez des railleries amusantes.

Langue, longueur et essai

Si vous savez écrire, vous avez plusieurs points gagnés dans ce voyage vers le discours parfait. Si vous êtes doué, tant mieux, vraiment. Il faut que ce soit bien écrit, certes, mais il y a de belles manières d'écrire qui peuvent être loin du pédantisme. Ces conseils simples vous aideront sûrement :
  • Utilisez un langage clair et naturel, à la hauteur de toutes les personnes présentes , parmi lesquelles il y aura des enfants, des adolescents, des adultes et des personnes âgées. Ne vous empêtrez pas dans des expressions déroutantes ou un vocabulaire compliqué puisque tout le monde doit comprendre le message et cela, bien que beau, ne doit être indéchiffrable pour personne.
  • Contrôle la longueur du texte. Le discours doit être de la taille appropriée, afin qu'il ne se fatigue pas après une première lecture. Pour ce faire, partagez-le avec quelques personnes et arrivez à la conclusion de l'allonger ou de le raccourcir. Pour cela, il vaut toujours mieux écrire peu et avec sens que beaucoup et avec un verbiage vide. L'idéal c'est cinq minutes !
  • Essayez d'être clair, concis et émotif dans la même mesure , en évitant les divagations de la taille d'un Don Quichotte qui causent des distractions à votre auditoire. Ainsi, ils finiraient par perdre le fil du message ; Mieux vaut se souvenir d'un beau discours que d'un interminable et soporifique.
  • Écrivez avec votre cœur . N'essayez pas d'écrire un discours avec des mots avec lesquels vous ne vous sentez pas à l'aise, soyez vous-même, utilisez un langage proche et compréhensible avec des phrases émotionnelles . Utilisez des mots de la rue et des blagues si vous et votre public êtes à l'aise avec cela, mais évitez les grossièretés et les expressions trop générationnelles que seuls quelques-uns peuvent comprendre.

La clé : répéter

Parler en public n'est pas une activité de bon goût pour tout le monde. Pour beaucoup, c'est un véritable calvaire, surtout pour les couples qui ont le trac , il vaudra donc mieux écrire en toute sécurité et répéter mille fois le discours. Pour cela, utilisez un miroir qui vous permette de vous faire face. Enregistrez-vous pour découvrir les vertus de votre interprétation et les échecs de votre baratin. Cette technique vous aidera également à voir votre image réelle dans ce scénario et à enterrer l'image fictive et déformée (pour le pire, toujours pour le pire) qui vous aura sans doute traversé l'esprit si vous n'êtes pas sûr de vous. Si tel est le cas, essayez de parler de vos nerfs avant de commencer le discours. De cette façon, les gens seront plus permissifs avec vos erreurs de prise de parole en public, faisant preuve d'empathie et de tendresse, ainsi qu'un certain rire confiant. Cela ne fait peut-être pas de mal de mémoriser presque tout, mais vous devriez être détendu lorsque vous le prononcez pour éviter une sensation robotique, comme quelqu'un qui apprend quelque chose sans le ressentir. Vous devez démontrer avec votre voix et vos gestes ce que disent vos paroles. De cette façon, le discours sera rond.

Discours du maître de cérémonie du mariage civil

Nous avons surtout parlé du discours des mariés et de la famille et des amis, mais il faut tenir compte du fait que le célébrant ou le maître de cérémonie du mariage , s'il s'agit d'un mariage civil, doit également prononcer un discours. Nous vous recommandons d'engager un professionnel afin que vous puissiez vous assurer que tout se passera bien, qu'il sache parfaitement utiliser la langue, comment s'exprimer, comment capter l'attention des participants et comment faire un événement émotionnel, divertissant et personnalisé. cérémonie. Le discours du célébrant lors d'un mariage civil, qu'il soit un professionnel ou un ami ou membre de la famille ayant le don de la parole, doit répondre aux mêmes conditions que tout discours et c'est à dire : divertissant, drôle, émouvant et avec le parfait extension , ni trop longue ni trop courte.
10 conseils pour organiser un mariage parfait mais sans trop dépenser et en restant raisonnable

Plan du site